top of page

Le sergent James Zubriski remporte quatre médailles aux championnats de natation de la CAF

Par Martin Zeilig 

Le Sergent James Zubriski, instructeur des Rangers au sein du 4 Ranger Control Group Charlie Company, a fait sensation dans la piscine lors des Championnats nationaux de natation des Forces armées canadiennes 2024 qui se sont déroulés à Markham, en Ontario, à la fin du mois de mars.

Il a concouru dans la catégorie des maîtres, 30-39 ans.


Il a remporté trois médailles d'or dans des épreuves individuelles : 200 mètres nage libre, 200 médailles individuelles, 100 mètres papillon. Le Sgt Zubriski a également participé au 800 mètres nage libre, mais aucune médaille ne lui a été attribuée.

La compétition s'est déroulée dans une piscine publique en même temps que les championnats provinciaux des maîtres de l'Ontario, a déclaré le sergent Zubriski lors d'une interview le 14 mai.


Originaire de Winnipeg et réserviste de classe B à temps plein, le Sgt Zubriski est diplômé de l'école secondaire Kelvin et de l'Université du Manitoba (licence en lettres classiques).

« J'ai commencé à faire du triathlon à l'âge de 12 ans », a déclaré le sergent Zubriski.

« Mon frère faisait alors partie du club de natation des Marlins du Manitoba. On m'a dit que pour devenir un grand triathlète, il fallait être un grand nageur ».


Il a donc rejoint son frère aux Marlins à l'âge de 13 ans, ce qui, comme le fait remarquer le sergent Zubriski, est un peu tard car la plupart des enfants s'inscrivent à un âge plus jeune.

« Mais j'ai adoré ça et je suis resté dans la natation », explique-t-il, précisant qu'il a également joué au hockey jusqu'à l'âge de 13 ans.


« J'ai fait partie des Marlins au collège et au lycée. J'ai participé aux championnats nationaux des groupes d'âge et aux championnats de l'Ouest canadien, ainsi qu'à des compétitions dans tout le Canada. Je me suis bien débrouillé. J'ai terminé en finale dans la plupart de mes épreuves. »



Ensuite, il a nagé pour les Bisons de l'Université du Manitoba.


« Au lycée, je me suis spécialisé dans les épreuves de distance, mais à l'université, j'ai opté pour le 200 mètres papillon, l'IM et le 200 mètres nage libre. J'ai bien réussi ma carrière universitaire. J'ai nagé plusieurs fois aux Championnats de l'Ouest du Canada et j'ai terminé en finale dans quelques épreuves.


L'athlète de 6 pi 1 po et 200 lb a terminé sa carrière universitaire en natation en 2014.

« J'ai pris quelques années de congé de la natation », a déclaré le Sgt Zubrisky.

« Après la pandémie de 2022, j'ai voulu retourner dans la piscine et recommencer à nager. Il y a un excellent club de maîtres ici à Winnipeg, à la piscine Pan Am.


« C'est très abordable. Je peux nager trois ou quatre fois par semaine et je me suis remis au triathlon. Je fais donc aussi de la course à pied et du vélo.


Il a également fait remarquer que la compétition lors des récents championnats nationaux de la CAF présentait un bon mélange de nageurs, y compris des personnes qui n'ont commencé à nager que plus tard dans leur vie.


« C'est ce qui est bien avec la CAF, c'est qu'elle est assez inclusive », a-t-il poursuivi.

« Si vous êtes dévoué et que vous voulez faire de la compétition, vous pouvez participer, même si vous avez commencé à nager plus tard dans votre vie.

Le Sgt Zubriski s'est inscrit à son premier triathlon Iron Man dans le Wisconsin, le 8 septembre.


« J'espère faire moins de 13 heures », a-t-il déclaré.

« J'ai couru mon premier marathon l'année dernière. Je ne suis pas un grand coureur, loin de là. J'aime juste ça. Je m'entraîne tous les jours. Il faut consacrer du temps au triathlon ».

Il a également ajouté qu'il était « impatient » de participer aux championnats nationaux de natation de la CAF l'année prochaine.


« J'espère faire encore mieux (que lors du championnat de cette année) », a souligné le sergent Zubriski.

C'est un homme en mission dans la piscine et dans la vie.

 

 

 

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page