top of page

Monument des Cameron Highlanders

Le voyage de l’idée initiale à la cérémonie d’inauguration du monument et de la statue du Queen’s Own Cameron Highlanders of Canada a été tout un parcours, selon Bob Vandewater.


Crédit photo : Martin Zeilig, photojournaliste de Voxair

M. Vandewater, ancien colonel honoraire des Cameron et membre du conseil consultatif ainsi que président de la fondation et du sénat du régiment, était l’un des principaux orateurs de la cérémonie du 2 octobre.


Environ 150 civils et militaires étaient présents, dont le maire de Winnipeg, M. Bowman, et des représentants de la province du Manitoba. Une réception a ensuite eu lieu au manège militaire Minto.


Crédit photo : Martin Zeilig, photojournaliste de Voxair

Composé de deux blocs brillants de granit noir provenant de l’Inde, le mémorial retrace l’histoire du régiment au cours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que sur d’autres théâtres d’action et en temps de paix.


La statue en bronze représente un soldat de la Première Guerre mondiale dans son équipement complet, y compris le tablier en cuir porté dans les tranchées. Elle est, bien entendu, dédiée aux Highlanders qui ont été tués ou blessés au cours des deux guerres. L’artiste italien Guido Mariana, célèbre pour ses sculptures, l’a créée.


Crédit photo : Martin Zeilig, photojournaliste de Voxair

Le Queen’s Own Cameron Highlanders of Canada est un régiment d’infanterie de la Première réserve de l’armée canadienne. Il fait partie de la 3e division canadienne, du 38e groupe-brigade canadien et a son quartier général au manège militaire Minto à Winnipeg, au Manitoba. Il s’agit du plus ancien régiment highland de l’Ouest canadien.


Les détails de The 79th Cameron Highlanders of Canada ont été mis en service actif le 6 août 1914 pour des tâches de protection locale.


“Le 79th Cameron Highlanders of Canada a fourni une compagnie au 16e Bataillon (Canadian Scottish), CEF (perpétué par le Canadian Scottish Regiment (Princess Mary’s).

“Le 1er septembre 1939, les Cameron ont été officiellement informés de l’imminence de la guerre. Moins de 17 jours après avoir reçu l’ordre de mobilisation, le bataillon était à son plein effectif de 807 hommes de tous grades. Cette fois, les Cameron ne se battraient pas en kilt comme le régiment l’avait fait 25 ans plus tôt. Une directive du ministère de la Guerre publiée en avril 1940 a fait de la tenue de combat l’uniforme standard de toutes les unités et les régiments des Highlands ont abandonné à contrecœur leurs kilts pour des pantalons.

“Lorsque les Réserves ont été chargées de former une compagnie de fusiliers pour renforcer le 1 PPCLI lors de l’opération Palladium Rotation 11 en Bosnie en 2002, les Cameron ont fourni le commandant en second de la compagnie, l’officier d’administration de la compagnie et huit autres renforts.


“Aujourd’hui, les Cameron remplissent des fonctions militaires et cérémonielles au pays et à l’étranger.”


“ Toutes les factures sont payées et il reste un peu d’argent pour payer la célébration qui aura lieu prochainement au manège militaire Minto “, a déclaré M. Vandewater, qui a fait remarquer que le coût total de l’ensemble du mémorial s’élevait à plus de 400 000 $, les principaux donateurs étant la ville de Winnipeg, la province du Manitoba et la Winnipeg Foundation.


“Nous sommes chanceux d’avoir des partisans aussi solides qui ont imaginé ce projet et qui ont fait de cette vision une réalité “, a déclaré le lieutenant-colonel Jon Baker, commandant du Queen’s Own Cameron Highlanders of Canada.



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page