top of page

Revivre la campagne d’Italie

Au cours de la dernière année, le sergent retraité Roger Chabot a refait le parcours des militaires canadiens ayant pris part à la Campagne d’Italie lors de la Seconde guerre mondiale. Son but: faire revivre ces événements importants de notre histoire militaire dans un documentaire qui devrait voir le jour en 2023.


C’est en 2019 que le vétéran a commencé à travailler sur ce projet. «La pandémie m’a ralenti, mais cela a malgré tout été bénéfique. J’ai pu faire davantage la promotion du projet et aller chercher plus de financement. Ce documentaire est ainsi devenu le plus important projet de ma vie», raconte-t-il.


Il explique que l’idée a pris naissance au cours des dernières années, suite à un premier voyage en Italie. «J’y ai visité quelques sites historiques de la Seconde Guerre mondiale et j’ai découvert que les Italiens aimaient beaucoup les Canadiens et qu’ils étaient très reconnaissants.»


L’ex-membre du Royal 22e Régiment s’est également rendu compte qu’il connaissait mal son histoire régimentaire. «C’est pourquoi j’ai eu l’idée de tourner ce documentaire qui comptera 14 épisodes d’une durée de 20 minutes chacun.»


Au départ, le tournage devait s’effectuer en deux parties. «Nous devions tourner en été pour représenter le déploiement en Sicile puis nous devions ensuite retourner au cours de l’automne pour les tournages dans le reste du pays, notamment dans le nord.» La pandémie a obligé l’équipe à changer ses plans. «Nous avons donc décidé de tout faire dans un seul voyage.»


M. Chabot a su s’entourer de bons collaborateurs pour mener à bien son projet. Tout d’abord, il y a John Serviss, le caméraman principal et monteur. «C’est le gendre d’un ami ex-militaire qui a servi avec moi dans un premier commando.» Il y a également le sergent retraité Georges Janes, second caméraman et pilote de drone. «Nous avions aussi le lieutenant-colonel retraité Chris Comeau, responsable de la logistique. C’est lui qui s’occupait de réserver nos hôtels et de s’assurer que nous puissions nous restaurer. » Finalement, Steve Gregory, de la Fondation Opération Husky, a également été très impliqué au projet. «Il a facilité les contacts avec les personnes ressources et experts historiens en Sicile.»


Ce voyage d’une durée de 32 jours n’a pas été de tout repos. «Nous avions plusieurs tournages à effectuer en peu de temps. Nous étions constamment en train de bouger. Pendant notre séjour, nous avons effectué pas moins de 5 300 km.» Dès 7 h, l’équipe était prête à se mettre au travail et terminait rarement avant 20 h 30. «En arrivant, je m’assurais que tout ce que nous avions tourné était O.K. Je ne me couchais pas avant minuit.»


Roger Chabot est fier d’annoncer que le documentaire sera présenté en français et en anglais. «Chaque prise dans laquelle j’interviens a été tournée en français et en anglais. C’est une première depuis que je fais des vidéos. Je voulais éviter de faire du doublage.»

L’équipe a eu la chance de côtoyer des experts en histoire. «Il y a beaucoup d’interactions avec ces derniers tout au long du documentaire. Ces gens nous partagent leur savoir. Ils apportent beaucoup de crédibilité à notre projet.»


Certaines reconstitutions historiques sont également intégrées à la vidéo. «Nous avons eu la chance de les tourner sur place.» C’est entre autres le cas de la bataille d’Assoro. Nous avons pu reconstituer une partie du combat au sommet de la montagne.»


Le mois dernier, Roger Chabot est retourné seul en Sicile pour enregistrer quelques nouvelles scènes. «À cause de la pluie abondante, nous n’avions pas eu le temps de tout filmer. Je suis retourné làbas cinq jours pour compléter le projet.»


C’est en janvier 2023 que le documentaire devrait être officiellement lancé sur YouTube, sur la chaîne Bravery in Arms. «Je suis content, car Anciens Combattants Canada vont diffuser le lien direct pour accéder aux 14 épisodes. » D’ici là, les gens peuvent regarder les mini vidéos du tournage du documentaire, diffusées une fois par mois.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jeux Invictus 2023 - Dévoilement de l'équipe canadienne

Par Martin Zeilig Le Colonel Aaron Spott, commandant de la 17e Escadre, a déclaré qu'il n'a pas hésité une seconde lorsqu'on lui a demandé, il y a quelques mois, d'accueillir le camp d'entraînement de

Comments


bottom of page