top of page

Un chien d’assistance est bien plus qu’un simple animal familier

Jonathan Dulude a commencé sa carrière militaire en 2008 à Winnipeg, puis à Valcartier, au Québec, à Ottawa, et ensuite dans l’Ouest, à Comox. Tout au long de sa carrière, il a tenu le rôle de cuisinier dans une variété de scénarios différents. Le poste le plus mémorable de Jonathan a été celui de cuisinier à bord du 412 Challenger pendant trois ans et demi, où il a préparé des repas pour les membres de la famille royale, les dignitaires, les évacuations sanitaires et le premier ministre.


Jonathan Dulude et son chien d'assistance, Evi, aux Warrior Games, août 2022. Crédit photo : Jonathan Dulude

Cependant, en raison d’une blessure de stress opérationnel, Jonathan a été libéré des FAC pour des raisons médicales et a dû faire face à des problèmes de santé mentale débilitants. Le médecin de Jonathan lui a recommandé de prendre un chien de soutien pour atténuer l’anxiété et le traumatisme qu’il vivait.

Jonathan a fait une demande et après 9 mois d’attente, il a été approuvé pour recevoir un chien d’assistance du Vancouver Island Compassion Dogs. Le VICD est une division de BC and Alberta Guide Dogs qui aide les personnes souffrant de traumatismes liés au stress opérationnel, comme le syndrome de stress post-traumatique (SSPT). L’objectif de fournir un chien de soutien entraîné est de donner aux anciens combattants et aux premiers intervenants les outils dont ils ont besoin pour réintégrer leur vie et leur communauté.

Le VICD élève ces chiens dès leur naissance. La connaissance de l’histoire et de la lignée des deux parents permet à l’organisation de fournir des chiens bien élevés qui excellent dans leur rôle de chien de soutien. Les chiens sont formés par l’organisation BC Guide Dogs pendant deux ans dans l’une des trois catégories suivantes : SSPT, cécité et autisme. Lorsque le moment est venu pour Jonathan d’obtenir son chien, on lui a présenté trois chiens et les dresseurs et Jonathan ont procédé à un processus de prise de décision afin de déterminer quel chien répondait le mieux aux besoins de Jonathan.

Jonathan a déclaré qu’il a su presque immédiatement qu’Evi était le chien qu’il lui fallait. Evi et lui ont suivi un processus de formation qui a duré 10 mois. Jonathan a noté que le meilleur jour était celui où Evi et lui étaient appariés et où elle pouvait venir à la maison pour la première soirée pyjama. Jonathan a noté que c’est le jour où il a commencé à sortir du côté obscur de la vie et a ressenti un bonheur extrême.

Jonathan a expliqué qu’Evi le soutient en étant capable de reconnaître l’anxiété de Jonathan et de l’aider à surmonter la situation de TSO. Par exemple, s’ils se trouvent tous les deux dans un centre commercial ou dans un lieu public bondé qui le met mal à l’aise, Evi donne un coup de coude à Jonathan ou le pousse jusqu’à ce qu’il se retire de la situation. Evi utilise son poids pour faire passer son message et a maintenant gagné le surnom de “Heavy-Evi”. Evi réveille également Jonathan de ses cauchemars et de ses crises d’angoisse en rampant sur le sol ou sur le lit près de lui et en se glissant sous lui pour le relever et l’aider à recentrer ses pensées et à prendre le contrôle du traumatisme.

Avec la famille de Jonathan, sa femme Andrea et leurs deux garçons, âgés de sept et quatre ans, Evi a des interactions chien-famille normales. Cependant, en public, lorsqu’Evi porte son gilet, elle est un chien de travail qui a des règles et des directives, et Evi sait faire la différence. Une chose que beaucoup de gens ne savent pas, c’est qu’il ne faut pas caresser les chiens d’assistance sans permission, car cela distrait le chien de son travail.

Le fait qu’Evi soit un chien d’assistance dans la vie de Jonathan lui a donné de la confiance et du confort dans des situations qui, auparavant, pouvaient être source d’anxiété et de stress.

Evi a accompagné Jonathan en tant que membre de l’équipe canadienne aux Jeux des guerriers à Orlando, en Floride, du 17 au 29 août 2022.

Les Warrior Games ont été organisés par le DoD de l’armée américaine et ont eu lieu au ESPN Wide World of Sports Complex à Walt Disney World, en Floride. Ces jeux ont été créés pour aider les personnes blessées, notamment les vétérans, à participer à des événements sportifs qui les aident à surmonter l’impact de leurs blessures. Ces jeux se déroulent après des semaines d’entraînement. Chaque participant choisit trois sports dans lesquels il s’engage. Jonathan a choisi le cyclisme, la natation et le basket-ball en fauteuil roulant. Jonathan a déclaré que ce qu’il a retenu de ce programme, c’est qu’il a senti qu’il n’était pas seul et qu’il a été très soutenu dans la gestion de ses problèmes de santé mentale, et qu’il recommanderait ce programme à quiconque est aux prises avec des problèmes de santé mentale. En plus de l’entraînement, du soutien et des compétitions, Jonathan et Evi se sont fait des amis pour la vie.

Si vous avez une suggestion d’article pour le Pet Post, contactez Kelley à l’adresse klpost@hotmail.com.

4 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page