top of page

Un millier tombera : L'histoire vraie d'un pilote de bombardier canadien pendant la Seconde Guerre mondiale

Par Martin Zeilig

 

John Peden, Image Credit: Martin Zeilig

Murray Peden était un père merveilleux, qui a élevé ses enfants avec "un sens éthique aigu", déclare son fils, John Peden.


Ce n'est pas surprenant.


Murray Peden était un officier de l'armée de l'air canadienne, un avocat et l'auteur des mémoires A Thousand Shall Fall : The True Story of A Canadian Bomber Pilot in World World Two (Stoddart 490 pg. $29.99). Il est également l'auteur du best-seller Fall of an Arrow, ainsi que d'articles parus dans des magazines d'aviation et des journaux au Canada, en Angleterre et aux États-Unis.




"C'est le meilleur livre qu'un Canadien ait écrit sur ses expériences, et l'un des meilleurs livres sur la guerre qui ait été écrit dans n'importe quel pays", peut-on lire dans la revue The Canadian Historical Review.


"Ce livre est dédié à Tommy Penkuri, Rod Dunphy, Freddie Taylor, Francis Plate et à... l'armée de jeunes aviateurs morts au combat dans le ciel européen", écrit Murray Peden.

"Plus de 50 000 membres d'équipage ont été tués au cours de leur service au sein du Bomber Command de la RAF, dont des milliers de compatriotes canadiens. Je me souviens d'eux tous, avec fierté, respect et une affection durable".


Lors d'une interview accordée à The Voxair au début du mois de décembre 2023, John Peden, avocat à la retraite, a indiqué que son père avait grandi à Portage la Prairie, dans le Manitoba.


"Le père de mon père travaillait pour les chemins de fer", a-t-il déclaré.


"Mon père était un enfant très brillant et avait de bons résultats scolaires. Il jouait du cornet dans l'orchestre de Portage City et devint par la suite cornettiste soliste. Il est arrivé à Winnipeg le jour de son dix-huitième anniversaire. Il voulait démontrer son patriotisme en s'engageant dans les forces armées. Il s'engage dans l'ARC. Comme beaucoup d'enfants de sa génération, l'aviation était encore relativement nouvelle et il voulait devenir pilote.

Il fait remarquer que son père voulait piloter des Spitfire et des Hurricane, des avions de chasse très performants, mais que la bataille d'Angleterre était terminée et que "la Royal Air Force renforçait son offensive de bombardement" contre l'Allemagne.


"Il a commencé à voler dans des Tiger Moths à High River, en Alberta", poursuit M. Peden.

"Il a ensuite effectué son service de pilotage à Dauphin, au Manitoba. Une fois l'entraînement terminé, vous étiez envoyé outre-mer".


Il a servi dans l'Aviation royale du Canada en tant que pilote de bombardier de 1941 à 1945 et a effectué la majeure partie de son service au sein de l'escadron no 214 du Bomber Command de la RAF. Murray Peden a effectué 30 missions, ce qui représente un tour d'opérations complet au sein du Bomber Command.



"Après cela, on fait une pause dans les opérations, généralement en tant qu'instructeur", explique John Peden.


"Ensuite, après une pause de six mois, vous faisiez un deuxième tour, qui consistait en une vingtaine d'opérations en général.


Son père a piloté des bombardiers Short Stirling à quatre moteurs pendant la première moitié de son affectation.


"Mais les Stirling étaient hantés par des ailes courtes", a déclaré John Peden.

"Ses performances en altitude étaient donc réduites, ce qui en faisait une proie plus facile pour les tirs de riposte de l'ennemi. De plus, les bombardiers Lancaster larguaient leurs bombes au-dessus de vous, dans le flux des bombardiers.


"Son escadron a été transféré dans le nouveau groupe 100, qui s'occupait des contre-mesures radar, où il a piloté des B-17 Flying Fortress.


 Son objectif en écrivant le livre était d'être aussi informatif et véridique que possible sur l'apprentissage du pilotage et le métier de pilote pendant la guerre, a déclaré John Peden.

"Il voulait écrire un livre aussi précis que possible pour que les lecteurs puissent se faire une idée exacte de la situation pendant la guerre", poursuit-il.


" Je suis une bien meilleure personne pour avoir été le fils de mon père."


Honneur à sa mémoire.

6 vues0 commentaire

コメント


bottom of page