top of page

Champion de bras de fer

Bien qu’il puisse sembler à l’observateur occasionnel que le bras de fer est un sport individuel, il nécessite en fait beaucoup de soutien en coulisse si l’on veut obtenir du succès dans les compétitions, déclare Vincent Squires, adjudant de peloton au Centre de transition de Winnipeg.



L’Adj Squires a remporté la compétition de la main droite au Championnat provincial de bras de fer 2022 du Manitoba dans la catégorie des 220 livres, en mai, au CanadInns de Polopark. Il a également remporté le championnat de bras de fer de la Saskatchewan et une compétition récente à Sudbury, en Ontario.

L’Adj Squires dit qu’il aime la camaraderie que l’on retrouve dans le bras de fer, qu’il compare aux liens étroits entre athlètes que l’on retrouve dans les clubs d’arts martiaux et dans les équipes de hockey.

“ J’aime le défi que représente le bras de fer. Cela ressemble à un sport solitaire, mais vous ne pouvez pas progresser si vous n’avez pas de bons partenaires d’entraînement et des personnes qui vous coachent et vous poussent à faire mieux.”

L’intérêt de l’Adj Squires pour le bras de fer a été éveillé lorsqu’il a participé et remporté sa première compétition de bras de fer en 1999 dans sa ville natale de Thompson, au Manitoba, une communauté minière située à environ 763 kilomètres au nord-ouest de Winnipeg.

Le jeune homme, qui mesure 5 pi 7 po et pèse un poids musclé de 210 livres, a ensuite participé au championnat provincial de bras de fer à Brandon, au Manitoba, où il a remporté sa division.

“La compétition a provoqué un stress sur mes coudes”, a déclaré l’Adj Squires. “J’ai donc arrêté et je ne m’y suis remis qu’en 2014, lorsque j’étais en Saskatchewan. À cette époque, un autre militaire est arrivé qui était un bon bras de fer. J’ai décidé de le défier et il m’a battu. Il m’a rapidement présenté aux gars de la région et j’ai commencé à m’entraîner et à concourir avec eux régulièrement. Mon entraînement consiste à faire des tractions, ainsi que d’autres exercices spécifiques et de la musculation”, explique l’Adj Squires, qui est marié et a un fils de 12 ans.

L’Adj Squires a rencontré quelques “légendes” du bras de fer, notamment Devan “No Limits” Larratt, un bras de fer professionnel canadien, YouTuber et ancien membre des Forces armées canadiennes. “J’ai rencontré Devan et je suis allé à l’un de ses entraînements lorsqu’il faisait des compétitions à Ottawa. J’étais là avec les Snow Birds lors d’un spectacle aérien. C’est un gars génial, très bien informé et très fort. Il est énorme”.

Larratt est largement considéré comme l’un des meilleurs lutteurs de bras de tous les temps et est actuellement le numéro un des lutteurs de bras en Amérique du Nord. Larratt possède l’un des QI de table les plus élevés du sport et peut exécuter n’importe quel mouvement, qu’il s’agisse d’un crochet, d’un toproll, d’une presse, d’un king’s move ou d’une variation de ceux-ci.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentarze


bottom of page